jeudi 27 juillet 2017

"La Comtesse Rouge" de Bénédicte Chaplart





Titre : "La Comtesse Rouge"
Auteur Bénédicte Chaplart
Editions : Edilivre
Nombre de pages : 156
Année de cette édition : 2017



Résumé de l'éditeur : 

Ce n'est pas sans humour et légèreté que l'auteur nous raconte son enfance terrifiante dans les années 70. Entre un père violent et incestueux et une mère alcoolique et suicidaire, Bénédicte a dû faire face à un quotidien terrifiant, où l'innocence enfantine n'avait pas sa place. Si des parents aimants cherchent à transmettre à leurs enfants des valeurs positives telles que l'honnêteté et le respect, pour les parents de Bénédicte, le mensonge était une règle et le vol un passe-temps, voire un art. Comment se construire dans un monde sans repère ? Comment bien grandir sans avoir confiance dans les adultes qui doivent nous servir de modèles ? Heureusement, Bénédicte trouva un peu de stabilité auprès de sa grand-mère, la seule personne à lui avoir appris ce qu'est l'amour véritable. Entre espoirs et désillusions d'une enfance malheureuse, ce récit ne tombe jamais dans l'auto-apitoiement et reste malgré tout une ode à la vie.



Mon avis :

Ce livre m'a vraiment beaucoup chamboulée. En le lisant, je suis entrée dans une histoire terriblement touchante. Ce qu'a vécu cette petite fille est tout simplement horrible. Je n'ai pas de mot pour qualifier une telle jeunesse. A plusieurs reprises, j'ai été franchement triste mais surtout révoltée. J'étais furieuse contre ces adultes qui lui faisaient tant de mal. J'avais envie de leur dire d'arrêter tout cela. Cette enfant a eu un courage sans nom et une réelle force de caractère. 

Un autre sentiment qui a été bien présent c'était la compassion pour cette jeune fille mais aussi pour son frère et sa grand-mère. J'ai adoré ce dernier personnage que je trouve si attachant, si doux. J'admire cette femme qui soutient sa fille malgré tout ce qu'elle peut faire et qui se décarcasse pour l'aider ainsi que ses petits-enfants. Une personne remarquable.

Pour l'écriture de l'auteur, j'ai beaucoup aimé car même si l'histoire est très dure et si les faits sont ignobles, elle ne tombe jamais dans le larmoyant ou les lamentations. Ce qu'elle pourrait faire. Ce serait plus que compréhensible et pourtant, j'ai découvert quelqu'un de fort qui raconte des événements difficiles. La façon dont elle narre ces épreuves est vraiment incroyable et très belle. Très jolie leçon de vie et de courage.

En résumé, j'ai aimé ce livre car il m'a complètement retournée. Je n'en sors pas indemne mais je ne le regrette nullement. C'était très fort et je remercie l'auteur de m'avoir permis de découvrir son histoire.






Partenariat / service presse

dimanche 9 juillet 2017

"Mémoires d'un mécontemporain" de Thibault Loucheux





Titre : "Mémoires d'un mécontemporain"
Auteur Thibault Loucheux
Editions : Lacour-Ollé
Nombre de pages : 133
Année de cette édition : 2016



Résumé de l'éditeur : 

Théodore, étudiant bohème perdu dans une génération individualiste, inculte et instable, rencontre Marie, une jeune femme au regard malicieux et à la chevelure marmotte. Dans une époque où tout est doté d'une obsolescence programmée, l'amour est-il possible entre une réaliste et un romantique ?


Mon avis :

Ce livre m'a vraiment beaucoup plu. J'ai découvert la plume d'un auteur que je ne connaissais pas et celle-ci m'a charmée.

L'histoire est agréable à découvrir mais c'est surtout le personnage principal que j'ai adoré. J'ai trouvé ses réflexions très justes aussi bien sur la vie, l'amour, la société, l'art etc... Il réfléchit beaucoup à ce qui se passe à notre époque et évoque des sujets qui nous concernent tous. C'est cela que j'ai apprécié. Il est facile de se retrouver dans ses idées. En tous cas, moi, je m'y retrouve pleinement. C'est très intéressant de suivre le déroulement de ses pensées.

Ce que j'ai aimé aussi c'est la façon dont ces réflexions sont présentées. Ce n'est pas un long livre sans fin avec de grandes théories et des explications à foison. Non ! C'est une histoire racontée simplement mais qui éveille la réflexion chez le lecteur. Cela j'aime beaucoup. Il ne reste pas passif. La lecture en est d'autant plus prenante.

En résumé, j'ai beaucoup aimé ce livre que je conseille vivement. Il y a un vrai travail de réflexion et l'écriture de l'auteur est parfaite.

Je remercie grandement Thibault Loucheux pour ce superbe bouquin que j'ai adoré ainsi que pour la photo. :)




Partenariat / service presse



dimanche 25 juin 2017

"Inhumanitas" de Marie-Béatrice Ledent





Titre : "Inhumanitas"
Auteur Marie-Béatrice Ledent
Editions : Presses de la Cité
Nombre de pages : 228
Année de cette édition : 2017



Résumé de l'éditeur : 


Henry, un petit garçon de sept ans, est très gravement malade. Pour donner à son fils une chance de vivre, l'Agent Fédéral Eric Daniels va devoir changer l'inacceptable. Si la Loi se dresse déjà en travers de sa route, c'est sans compter sur un étrange secret qui refait surface en même temps qu'un nom : Blake Nelson.Doit-on obéir aveuglément aux règles ? Faut-il laisser la Justice exécuter sa sentence tout en sachant qu'elle condamnera à mort un petit garçon ? Jusqu'où peut-on aller quand la vie de son enfant est en jeu ? Cette histoire invite à une profonde réflexion sur le droit à la vie et les libertés individuelles.

Mon avis :

Voici un livre qui m'a chamboulée.

L'histoire de ce petit garçon malade qui attend une greffe de moelle et dont le seul espoir est un homme détestable, un monstre, m'a particulièrement marquée. Je ne ressors pas de cette lecture indemne car j'ai été touchée par cette horreur vécue par cette famille. Ces pauvres parents qui doivent se battre de la sorte afin de sauver leur enfant et cette indifférence à laquelle ils se heurtent me troublent. J'admire ce qu'ils ont fait pour sauver leur petit garçon. C'est une belle leçon de courage, de force et d'amour. Il est clair qu'ils ont enfreint les lois mais qui ne le ferait pas s'il savait que cela pourrait aider son enfant à vivre ? Comment les gens auxquels ils se sont adressés ont-ils pu rester si insensibles ? Telles sont les questions soulevées par ce livre. Par contre l'élan de solidarité que d'autres mettent en place est tout simplement magnifique.

L'écriture de l'auteur est vraiment bien et les mots m'ont vraiment touchée. Il y a une telle intensité dans ce récit. C'est un sujet très dur et pourtant on ne tombe pas dans le mélodrame et jusqu'à la fin il y a un suspens très prenant.

Je remercie grandement Marie-Béatrice Ledent pour cette lecture qui restera gravée en moi. 





"Quelques jours de nos vies" de Clare Swatman





Titre : "Quelques jours de nos vies"
Auteur Clare Swatman
Editions : Presses de la Cité
Nombre de pages : 352
Année de cette édition : 2017



Résumé de l'éditeur : 


Zoe et Ed étaient prédestinés à s'aimer. Aujourd'hui, en couple depuis vingt ans, ils traversent côte à côte les plaines et les sommets de la vie conjugale. Comme un couple de vingt ans, ils s'embrassent tous les matins. Sauf que ce matin-là, Zoe est excédée et envoie balader Ed... qui meurt, fauché par un bus. Comment Zoe pouvait-elle savoir que c'était la dernière fois qu'elle le voyait ? Mais était-ce vraiment la dernière... ? 
Quelque temps plus tard, Zoe se réveille dans sa chambre de jeune fille. La vie semble lui avoir offert une seconde chance : revivre les moments les plus importants de son histoire avec Ed. Et les revivre en mieux, afin d'en changer le destin...

Dans ce roman chatoyant d'émotion, Clare Swatman brosse le portrait d'un homme et d'une femme et interroge les ressorts du couple, confronté aux problématiques du deuil ou de l'infertilité. Quelques jours de nos vies séduira toutes celles et tous ceux qui n'ont pas honte
de pleurer en lisant un bon roman. Préparez vos mouchoirs !


Mon avis :

Ce livre est tout simplement magnifique.

J'ai adoré les personnages surtout Zoé que je trouve terriblement attachante.Son histoire est tragique. Perdre son compagnon ainsi du jour au lendemain va la plonger dans une terrible tristesse. J'aime sa force de caractère et sa sensibilité.

Pour l'histoire, elle est superbe. C'est plein d'émotions et de superbes moments. J'ai beaucoup aimé le fait que Zoé puisse retourner dans son passé et voir si elle aurait pu changer quelque chose. De plus, découvrir sa rencontre avec Ed et tout le cheminement jusqu'au jour d'aujourd'hui est intéressant. Est-ce que modifier quelque chose dans son passé peut vraiment changer un présent ? Comment aurait été leur vie s'ils avaient fait ceci plutôt que cela ? C'est bien de le découvrir. CTout le luvre est parsemé de jolis instants plein de sentiments et c'est très beau. De plus, cette fin... C'est si émouvant. 

En ce qui concerne l'écriture de l'auteur, c'est superbement bien écrit. les mots sont justes et touchants, le récit est prenant. C'est parfait.

Merci aux éditions Presses de la Cité et à Babelio pour ce très beau moment de lecture.



mercredi 21 juin 2017

"Amuse-bouche" de Stéphane Carlier



Titre : "Amuse-bouche"
Auteur Stéphane Carlier
Editions : Le Cherche Midi
Nombre de pages : 299
Année de cette édition : 2017



Résumé de l'éditeur : 

Julien, conseiller des Affaires étrangères, beau gosse ambitieux, vit une histoire avec Pauline, une superbe assistante parlementaire. Un soir, il lui écrit un sexto particulièrement cru qu’il envoie par erreur à Philippe Rigaud, diplomate chevronné à deux ans de la retraite. Une boulette qui fait l’effet d’une bombe dans le quotidien ronronnant du couple Rigaud. Dans celui, surtout, de Marie-Ange, la très sage épouse de Philippe qui, décidée à enquêter sur les infidélités de son mari, est loin d’imaginer ce qu’elle s’apprête à découvrir...
Farce contemporaine, vaudeville sondant les secrets d’un homme marié, satire sociale égratignant le Quai d’Orsay et une certaine bourgeoisie parisienne, Amuse-bouche est une comédie élégante et salutaire qui se délecte de nos petits travers comme de nos gros mensonges avec un bonheur égal.



Mon avis :

En ce premier jour de l'été, voici un livre idéal à emmener en vacances et même ailleurs. Il est parfait pour un joli moment de détente.

J'ai adoré la plume de l'auteur que j'ai trouvée très juste. Je trouve que Stéphane Carlier a un don pour mettre en scène ses personnages et ses situations. On se retrouve projeté dans un univers un peu satyrique et j'adore cela. J'aime la façon dont il dépeint les travers de ses héros, leurs faiblesses, leurs peurs. C'est vraiment bien écrit. 

L'histoire est somme toute pas très originale mais elle est bonne. Cela marche parfaitement. On est vite pris au jeu de cet imbroglio entre les personnages qui part d'une simple erreur de manipulation de téléphone. J'ai aimé voir les réactions de certains. Tout s'enchaîne et rien ne va plus ou tout va bien c'est à voir....

Pour les héros, je ne me suis pas beaucoup attachée à eux. Certains sont plus sympathiques que d'autres, je pense à Marie-Ange notamment mais je ne peux pas dire que j'ai eu un coup de cœur pour l'un d'entre eux. Maintenant, ils apportent tous beaucoup au récit.

En résumé, j'ai beaucoup aimé ce livre que je recommande pour un chouette moment de lecture.

Merci à Babelio et aux éditions Le Cherche Midi pour cette découverte. Je comte bien découvrir l'autre livre de l'auteur "Les perles noires de Jackie O".




Partenariat

Babelio
Le Cherche Midi


Challenge

Logo de Miss Bunny