vendredi 1 décembre 2017

"L'ennui du mort-vivant" de Luc Doyelle




Titre : "L'ennui du mort-vivant : le vrai con malté"
Auteur Luc Doyelle
Editions : autoédition
Nombre de pages : 224
Année de cette édition : 2017



Résumé de l'éditeur : 


Tout le monde a, dans son entourage, un ou plusieurs tueurs en série (serial killers). C'est du dernier chic dans les salons mondains.Mais connaissez-vous les tués en série (serial killed) ? Ah, on fait moins le malin, hein ?Oui, je sais, vous allez me dire : ça n'existe pas. Personne ne peut mourir plusieurs fois.Vraiment ?Laissez-moi vous raconter l'histoire d'un casse-couilles de classe mondiale, un alcoolo de premier ordre, surnommé le vrai con malté.Peut-il, à l'instar des chats, posséder neuf vies ? Ou s'épuisera-t-il avant ?Une seule façon de le savoir : se jeter sur « L'ennui du mort-vivant ».À vos risques et périls.


Mon avis :

Voici un livre complètement déjanté que j'ai adoré.

En commençant cette histoire je ne m'attendais pas à entrer dans un tel univers. L'auteur a fait preuve de pas mal d'imagination et nous propose un livre plein de mystères mais surtout d'humour. Ce qui est le plus drôle, ce sont les répliques des personnages. Elles sont bien trouvées et m'ont fait rire à de nombreuses reprises. 

Ce polar est assez atypique car suivre une enquête dans une ambiance aussi étrange est étonnant. Ce n'est pas souvent que je lis ce style d'ouvrage et j'ai vraiment beaucoup aimé. On a un léger suspense et des situations rocambolesques. Ce mélange fonctionne à merveille.

Les héros du livre ne sont pas spécialement attachants mais sont haut en couleur. Je les ai appréciés car ils sont drôles et c'est un plaisir de suivre leurs mésaventures.

En résumé, j'ai adoré ce livre et je le recommande vivement à celles et ceux qui désirent découvrir une histoire pleine d'humour.

Merci à Luc Doyelle et au site Simplement, le service presse autrement pour cette lecture.





Partenariat/service presse



dimanche 29 octobre 2017

"Aliénor, l'origine de toutes les haines" d'Aurélien Grall




Titre : "Aliénor, l'origine de toutes les haines"
Auteur Aurélien Grall
Editions : autoédition
Nombre de pages : 182
Année de cette édition : 2016



Résumé de l'éditeur : 

Alexia est encore petite fille lorsque des inconnus l’arrachent à sa famille pour la conduire dans une école privée, l’Académie Aliénor d’Aquitaine. Le pensionnat d’élite est censé lui promettre le plus brillant des avenirs, bien loin de la misère qui l’a vue naître. Mais les choses ne se passent pas comme prévu et la petite prend progressivement conscience, en compagnie de ses deux amies, Jade et Clarisse, qu’elles sont promises à de plus beaucoup plus sombres desseins… Roman bouleversant, ALIENOR est si puissant qu’il ne vous laissera pas indemne : ce livre n’est pas à mettre entre toutes les mains. Si vous avez le cœur bien accroché, osez percer le mystère se cachant derrière les grilles de l’Académie…

Mon avis :

Voici un livre qui m'a intriguée du début à la fin.

Je suis entrée dans un univers sombre où de jeunes filles se retrouvent propulsées dans une académie plus qu'étrange. Cet endroit est empli de mystères, de violence, de dureté et discipline. Je me suis demandée à quoi on préparait ces enfants. Ce n'est pas très clair dès la début et au fur et à mesure de la lecture, j'ai été très étonnée de la tournure que prenait l'histoire. C'est vraiment hors-du-commun. pour ma part, je n'ai jamais lu un tel livre et j'ai bien aimé. Cela sort des sentiers battus et permet de se poser beaucoup de questions.

Pour les personnages, je ne peux pas dire que je me suis attachée à l'un d'entre eux. J'ai eu mal pour les jeunes filles car on leur fait vivre un enfer mais je n'ai pas ressenti de réel attachement à l'une d'entre elles. Elles deviennent toutes si dures et si insensibles. C'est même un peu déstabilisant. Pour Katerina Haendel, je ne l'ai pas appréciée parce que je l'ai trouvée dénuée d'humanité même si on sent qu'elle en a tout au fond d'elle. 

En ce qui concerne l'écriture de l'auteur, je l'ai trouvée parfaite. Son texte est très bien travaillé et on sent qu'il a pris le temps de mettre des précisions et de rendre son récit le plus réel possible. 

En résumé, j'ai aimé ce livre car il m'a sorti de mes lectures habituelles. Je ne peux pas dire que c'est un coup de cœur mais c'est une découverte que j'ai appréciée.

Merci à l'auteur Aurélien Grall et au site Simplement, le service presse autrement pour cette lecture;








Partenariat / service presse


mercredi 20 septembre 2017

"L'espoir de la meute" de Philippe Devos






Titre : "L'espoir de la meute"
Auteur Philippe Devos
Editions : Atramenta
Nombre de pages : 135
Année de cette édition : 2017



Résumé de l'éditeur : 



La meute, c'est vous, c'est moi.
D'autres peut-être, qui oseront cheminer à nos côtés à travers ces pages.
Quelques textes pour faire naître en nos cœurs un ailleurs, sublimer l'habitude, s'enivrer d'amertume, apprivoiser ses chimères...
Des landes de vers pour une échappée belle hors du temps et des cités stériles où l'homme moderne dérive parmi les ombres anonymes.
Des poèmes comme autant d'occasion de se retrouver.



Mon avis :

Voici un recueil de poèmes que j'ai bien apprécié. Je dois dire que c'est à noter pour moi car je ne suis pas une grande adepte de ce style littéraire et pourtant ici, je me suis régalée.

J'ai aimé tous les poèmes avec quelques préférences bien sûr mais je les ai tous trouvés sensés et prenants. Je ne me suis pas lassée de les découvrir et j'ai dévoré le recueil avec une grande joie. L'auteur y aborde plusieurs sujets qui peuvent tous nous intéressés. C'est ce que j'aime car de cette façon, j'ai pu me retrouver dans certains textes et cela est très agréable.

Pour l'écriture de l'auteur, j'ai vraiment beaucoup aimé parce que , comme dit plus haut, je ne suis pas une fan de poésie mais ici, j'ai accroché. Je trouve que l'auteur n'en a pas fait trop ni trop peu. On est dans de la poésie mais compréhensible (c'est toujours le petit problème que j'ai avec ce genre littéraire, il y a des poèmes que je ne comprends pas). Je ne me suis pas prise la tête à chaque texte à essayer de comprendre où l'écrivain voulait en venir. C'était une lecture très fluide et plaisante.

En résumé, je vous conseille ce livre que ce soit aux amateurs de poésie ou aux personnes telles que moi qui ont du mal avec cela. Il est vraiment parfait.

Je remercie Philippe Devos pour ce service-presse par l'intermédiaire du site Simplement, le service presse autrement. J'ai beaucoup aimé ce recueil.






Partenariat / service presse


vendredi 15 septembre 2017

"Le meurtre était écrit" de David Guidat




Titre : "Le meurtre était écrit"
Auteur David Guidat
Editions : Autoédition
Nombre de pages : 334
Année de cette édition : 2017



Résumé de l'éditeur : 

2016, en pleine primaire pour l’investiture à la Maison Blanche, le candidat favori, Douglas Barnes est assassiné dans sa villa de New York. On découvre que le meurtre a été filmé et publié sur les réseaux sociaux. Le tueur fait lire à sa victime une lettre de rédemption et dessine avec son sang le symbole hashtag suivi d’un numéro. Le premier d’une longue série ? L’enquête est confiée au lieutenant Alexandre Grayson qui fera de nombreuses découvertes sur les pratiques sexuelles de Barnes mais aussi sur sa famille et ses collaborateurs. Il devra également faire face au passé qui le rattrape. Faux semblants, secret d’alcôve, trahisons et mensonges, une enquête dans le milieu politique entre le Capitole et la Maison Blanche. # Libérez-vous du mal avant qu’il ne vous tue.

Mon avis :

Voici un excellent thriller.

J'ai beaucoup aimé ce livre car il y a un vrai suspens. Tout n'est pas cousu de fil blanc et tout au long de l'histoire, plein de questions se posent. Les rebondissements sont très nombreux et suivre la trace de ce tueur est tout simplement passionnant. J'aime les thrillers qui tiennent en haleine et qui ne se perdent pas dans de longues descriptions. Mon plaisir quand je lis ce type de livre, c'est de chercher qui est l'auteur des meurtres et être étonnée à la fin. C'est le cas ici. Le responsable de ce carnage est vraiment très malin, ce qui lui permet de passer entre les mailles du filet et ce qui fait chercher le lecteur.

Pour les personnages, j'ai apprécié l'enquêteur que je trouve très énigmatique mais je ne peux pas dire que je m'y suis attachée. C'est pareil pour les autres protagonistes, ils sont tous super intéressants et apportent tous quelque chose d'important au récit. Il n'y a pas pour moi de personnage moins important qu'un autre. Cela est génial.

L'écriture de l'auteur est parfaite car elle est précise et très agréable à lire. J'ai aimé son style pour décrire les scènes de crime ou encore le profil psychologique de ses personnages. C'est vraiment le genre de livre que je prends grand plaisir à lire. Cela se lit très vite et avec avidité. On ne voit pas le temps passer.

En résumé, je vous conseille vivement cette lecture surtout aux amateurs de bons thrillers.

Je remercie grandement David Guidat pour sa confiance. Ce livre est vraiment parfait.







Partenariat / service presse


mercredi 6 septembre 2017

"Féelynides, tome 1 : attraction" de Cathy Dujardin





Titre : "Féelynides, tome 1 : attraction"
Auteur Cathy Dujardin
Editions : Autoédition
Nombre de pages : 334
Année de cette édition : 2017



Résumé de l'éditeur : 

Aidan doit quitter les USA où il a grandi pour suivre sa mère en Irlande pour y intégrer la prestigieuse université de Cork pour un nouveau départ. Dans cette nouvelle vie, Aidan nous entraine dans un monde où les cauchemars et la réalité, côtoient les mythes et les légendes.Découvrez un univers dans lequel l'amitié, les secrets, les meurtres et les rebondissements se mêlent dans une incroyable épopée sur fond de brumes celtiques. "Rien ne sera plus jamais pareil".Un nouveau héros débarque dans l'univers du fantastique, évadez vous en découvrant les aventures d'Aidan TREVOR.


Mon avis :

Attention, coup de coeur.

Hé oui les amis, je reviens aujourd'hui avec une pépite. Le premier tome d'une histoire que j'ai littéralement adoré.

J'ai tout aimé dans ce premier volet que ce soit les personnages, l'histoire, l'univers ou la plume de l'auteur. C'est de la très bonne littérature. Que dis-je??? De l'excellente littérature.

Les héros du livre m'ont beaucoup plu car je les ai trouvés attachants et tous très différents. C'est intéressant parce que cela donne du peps à l'histoire. J'ai adoré Aidan qui est quelqu'un de courageux, d'honnête et de sentimental. Il a vraiment une grande ouverture d'esprit. Il découvre des choses toutes plus étonnantes les unes que les autres et pourtant il ne semble pas plus effrayé que cela. Il a un côté très adulte et très protecteur. Je l'ai vraiment apprécié. C'est pareil pour ses camarades Ciara, une amie bien sympathique et Flora, jeune fille mystérieuse qui apporte beaucoup à l'histoire. Pour els autres, je ne les connais pas encore assez pour me prononcer. je sais juste que Flint m'intrigue énormément. Il a un drôle de comportement avec son papa et je me pose beaucoup de questions.

Pour le récit, il est génial. Il y a beaucoup de rythme. Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde. De plus, toute l'histoire des protagonistes surtout celle des Féelynides est super captivante. J'aime vraiment ce style de livre où le passé des personnages est riche en aventures et où les héros découvrent tout cela et peuvent ensuite faire le lien avec leur présent. C'est prenant et j'ai vraiment envie d'en connaître plus. Je me suis retrouvée dans un univers bien implanté et bien pensé. Même le pays où tout cela se passe dessert à merveille l'histoire. C'est tout simplement génial.

En ce qui concerne l'écriture de l'auteur, rien à redire. C'est agréable de lire ce livre. Pas une seule fois, je ne me suis ennuyée ou me suis demandée à quoi servait tel et tel passage. Tout est utile et bien développé sans trop en faire. C'est un bonheur de lecture.

En résumé, je vous conseille vivement ce premier tome aussi bien aux adolescents qu'aux adultes. C'est excellent et je suis heureuse d'avoir eu ce coup de cœur.

Je tiens à remercier vivement Cathy Dujardin pour ce service-presse par l'intermédiaire du site Simplement, le service presse autrement. J'ai fait une superbe découverte.






Partenariat / service presse